Bricolage

Comment décaper un meuble en teck ?

Le juin 14, 2021
meuble en teck

Les meubles faits en teck font partie des mobiliers d’extérieur les plus utilisés. En effet, ce bois résiste très bien à la pluie, au soleil et même à la gelée. Mais avec le temps, sa teinte en vient à se dégrader, ce qui demande un entretien spécial. Cette rénovation est également utile dans de nombreux autres cas. Il ne s’agit néanmoins pas de lourds travaux, mais simplement d’un décapage. Voici donc quelques conseils pour bien réussir cette opération.

Pourquoi le meuble en teck a-t-il besoin d’être décapé ?

Le teck est un arbre tropical dont le bois précieux est très souvent sollicité dans la fabrication des ponts de bateaux, mais aussi, et surtout des meubles de jardin. Cependant, malgré sa résistance aux aléas climatiques, il finit par perdre sa couleur et sa clarté. Après quelques mois ou années d’utilisation, il se salit également avec quelques tâches dures à faire partir. 

Il se retrouve aussi parfois attaqué par des insectes et des champignons. Il est donc important de le décaper à la fois pour lui donner une nouvelle vie et aussi le protéger de ces nuisibles. En effet, le décapage rend plus hermétiques les meubles en teck en particulier, mais aussi ceux en bois en général.

Les étapes du décapage

Un salon de jardin avec du mobilier en teck est l’idéal tant du point de vue décoratif que du confort. Ce serait alors dommage de voir son meuble dans un sale état. Voici les étapes essentielles pour décaper un meuble en teck. Cela commence par un nettoyage suivi du ponçage pour s’achever par le vernissage sans oublier le badigeonnage avec de l’huile.

Nettoyer

Le décapage commence obligatoirement par un nettoyage efficace. Pour ce faire, éliminez d’abord la poussière à l’aide d’un chiffon sec. Prenez ensuite une éponge ou une brosse et du savon doux. Nettoyez le meuble avec l’eau savonneuse puis frottez le mobilier entier à l’aide de la brosse ou de l’éponge. Par la suite, rincez à l’aide d’un arrosoir puis laissez sécher.

Poncer

Le ponçage est une étape indispensable du décapage. Il se réalise à l’aide d’un papier de verre et vous devez mettre des gants au préalable. Le papier de verre généralement utilisé est celui ayant un grain de 80 ou 120. Le ponçage se fait selon le sens des fibres du bois, sans négliger les plus petits recoins ainsi que l’envers du meuble. Une fois que la surface est un peu lisse, arrêtez-vous puis nettoyez-le avec un torchon. 

À défaut, vous pouvez simplement vous procurer des produits décapants pour bois. Dans ce cas, après le grattage, il suffit de passer le produit et de laisser sécher. La quantité à passer de même que la durée du séchage sont indiquées par le fabricant.

Huiler

L’huile protège le bois et lui redonne son côté brillant et naturel. Après avoir essuyé le teck à l’issue du ponçage, passez l’huile sur le teck puis laissez sécher. Il est préférable d’utiliser l’huile de teck pour une meilleure efficacité. 

Vernir

Le vernis est à appliquer à la surface du meuble et non à l’envers. Cela apporte une protection supplémentaire au meuble ainsi qu’un coup de jeune. Toutefois, ce vernissage n’est obligatoire que si le meuble s’écaille. Vous devez ainsi compter trois ans environ avant de passer un vernis à nouveau.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.